Tahar Hadjar : «Les prestations universitaires ne seront pas privatisées»

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a affirmé hier que l’Etat «n’a aucune intention» de privatiser les prestations universitaires, rappelant que la conférence nationale, prévue fin 2017, réexaminera le dossier, y compris l’aide de l’Etat à l’étudiant.

«Le secteur des prestations universitaires ne sera pas privatisé et la question n’a nullement été évoquée», a déclaré M. Hadjar à la presse en marge d’une rencontre avec les représentants des organisations estudiantines. Le ministre a estimé par ailleurs que cette rencontre, première du genre depuis l’année universitaire 2016/2017, «permettra de cerner les problèmes auxquels fait face l’université, notamment ceux d’ordre pédagogique ou liés aux prestations universitaires». Il a souligné qu’«il est au courant de ces problèmes à travers les rapports que lui destinent les organisations estudiantines, en particulier ce qui a trait au non-respect par certains établissements universitaires de ce qui a été conclu lors des rencontres régulières précédentes et la non reprise des cours dans certaines universités bien qu’aucun problème ne se pose à leurs niveaux». M. Hadjar a en outre annoncé que des inspecteurs du ministère ont été dépêchés pour prendre plus ample connaissance des problèmes et tenter d’y apporter les solutions.

R. S. et APS

Article Original

Laisser un commentaire